Découvrez les soirées de la Librairie L'Ecailler à Paris dans le 15ème arrondissement

 

affiche dedicace parfum de l'invisible_ Lecailler

 

La_lettre_de_lecailler_jeunesse_octobre

 

Affiche Dédicace GARBAY GONTIER 19 OCT 2017

Dédicace du 22 juin 2017 à partir de 19 h  à la librairie l'Ecailler 

 

 

AFFICHE DEDIACE BOSC ECAILLER 22 JUIN 2017

 

 

SOPHIEPONS20062017

 

Rencontre dédicace le jeudi 27 avril 2017, avec Claudie LEFRERE-CHANTRE

EMILIENNE, 1917

Itinéraire d’une jeune  Française, réfugiée de la Première guerre mondiale.

Présentation par l’auteur, Claudie LEFRERE-CHANTRE, agrégée d’Histoire-Géographie.

 

La première guerre mondiale sépare Emilienne de sa famille. A 14 ans, elle se retrouve seule dans son village français lorrain, situé à l’est de Verdun et occupé par les Allemands dès les premiers jours du conflit. En février 1917, les Allemands, craignant un recul du front, expulsent les civils français du  secteur. Commence alors pour la jeune fille un long voyage de rapatriement vers la France non occupée, avec l’espoir de retrouver sa mère dont elle n’a plus de nouvelles depuis deux ans.

Six pages du journal d’Emilienne ont été mon matériau de départ. Un matériau ténu et il s’agissait pour moi de replacer les mots et encore plus les silences d’Emilienne dans leur contexte historique, administratif et spatial. Ces mots et ces silences nécessitaient aussi une approche que j’appellerais « sensible » pour essayer d’entrer dans la psychologie du personnage et appréhender au mieux sa personnalité. Les passages du journal sont insérés dans le texte. Ceci explique l’alternance de passages que l’on pourrait qualifier de documentaires et de paragraphes qui font émerger le lien très fort que j’avais avec Emilienne.

Entre la fin de l’année 1914 et la fin de 1918, près de deux millions de civils (surtout des femmes et des enfants) ont été les réfugiés de la guerre. Parmi eux, les rapatriés, groupe auquel appartient  Emilienne, sont les civils français qui sont extraits des territoires français occupés par les Allemands et qui rejoignent la France non occupée. Pour la première fois de notre Histoire, la France septentrionale allait à la rencontre de l’ «autre France », non occupée. J’ai voulu m’interroger sur la relation que ces « déplacés » ont entretenu avec leurs nouveaux territoires imposés. C’est aussi une dimension géographique que je tenais à donner à ce récit. En quittant pour la première fois leurs villages, ces réfugiés découvrirent la géographie de la France et expérimentèrent des genres  de vie nouveaux.

Mon but était aussi de montrer comment la France a géré ces flux massifs de population, de présenter la législation mise en place et de décrire l’immense tâche des maires des communes rurales d’accueil (celles qui fournirent les plus gros efforts.)

Je souhaitais m’approcher au plus près des espoirs, des souffrances, des enthousiasmes et des déceptions d’une génération de filles encore « adolescentes » (mais le terme est anachronique) pendant la Guerre. Un document pour mieux comprendre comment, dans le cadre de ces amples mouvements de population, la France a pris conscience d’elle-même, et qui soulève la question suivante : l’épreuve de l’exil peut-elle devenir source d’émancipation ?

 

Emilienne

 

Téléchargez la plaquette

Editions Fauves 9, rue de l’Ecole-Polytechnique. 75005-PARIS.                  Tel : 01 56 81 28 68

 

Rencontre dédicace le 1er avril 2017, avec Anne De Margerie et Sabine Truffaut.

Printemps des arts 2017

 

Rencontre dédicace le 30 mars 2017, avec Heidi Beroud - Poyet & Laura Beltran.

BEROUDPOYET_BELTRAN

 

Rencontre dédicace Éric Delbecque mercredi 15 mars 2017 à partir de 19h

0001

 

Apéro dédicace avec la journaliste d'Europe 1 Bérengère BONTE le vendredi 3 mars à parir de 19h00.

BERANGEREBONTE

 

Rencontre exceptionnelle le 25 février 2017 - Mathieu Ménégaux.

MATHIEUMENEGAUX

 

Dédicace le 10 décembre 2016 - Adélaïde de Clermont-Tonnerre.

Rencontre Excemptionelle avec Adelaïde de Clermont-Tonnerre

 

 

Dédicace du vendredi 23 septembre à 19h avec Catherine Michoux, pour son livre "La peau de l'ange", ed. 11-13, 12€.

peaudelangeDe l'une à l'autre des aventures, on aborde la question des oublis et des hasards qui pourtant d'un seul bloc peuvent déporter une existence entière loin d'un rêve approché.
7 récits, 7 femmes. 7, ce chiffre magique depuis des temps immémoriaux : sept péchés capitaux, sept continents, sept couleurs de l'arc-en-ciel, sept jours de la semaine, sept têtes de la bête de l'apocalypse,... Toutes ces femmes naviguent subjuguées par des émois, des humeurs, des défis lancés à des hommes à qui revient le rôle d'instigateur, d'accompagnateur, de sauveur, de persécuteur, voire de revenant.
Malgré tant de plongées dans l'être féminin, on ne sait plus très bien qui de la femme ou de l'homme donne la réplique à l'autre. Catherine Michoux, la comédienne, a joué avec les mots des autres. Ce jeu de mise en scène de la parole, elle l'a porté plus loin encore, en adaptant et traduisant, à la demande de France Culture, dans le cadre du Festival d'Avignon, la pièce de Lucas B. Suter, "Souvenirs de S.".
Le texte de cette pièce, publié aux éditions de l'Arche, constitue le point de jonction entre la comédienne et l'auteure...

 

Dédicace du 14/09 avec Brigitte Benkemoun : Albert le magnifique chez Stock, 19.50€
De 19h à 21h30

Brigitte Benkemoun: Albert le MagnifiqueL'histoire commence quand l'auteur retrouve la trace de son arrière-grand-oncle Albert sur les stèles du mémorial de la Shoah. Mais pourquoi Albert Achache a-t-il changé de nom ? Pourquoi s'appelle-t-il Achache-Roux ? Alors, loin des certitudes et des légendes familiales qu'on se passe d'une génération l'autre, de l'Algérie française à la diaspora juive, l'auteur découvre la viecincroyablement audacieuse de cet homme qu'elle a toujours aimé, sans le connaître. Qui est vraiment « oncle Albert » ? Est-il un ambitieux né dans l'Algérie de la colonisation et parti à l'assaut de la Riviera ? Un charmeur aux allures ambiguës dans la France des années folles ? De Tlemcen à Auschwitz, Brigitte Benkemoun reconstitue la trajectoire mystérieuse d'un enfant du siècle, ébloui par la France, la République et le progrès. Et le destin de ce jeune juif, au-delà de la tragédie personnelle, nous émeut. Oncle Albert, si différent, c'est chacun d'entre nous.